Liber Ero Fellowship Program

Liber Ero Water Image

Soutenir la recherche

Les bourses postdoctorales Liber Ero soutiendront des chercheuses et chercheurs postdoctoraux exceptionnels provenant de partout dans le monde, mais œuvrant au sein d’un établissement canadien et s’attaquant à des problèmes de conservation cruciaux pour le Canada.

Information sur les bourses

Admissibilité

Sont admissibles les chercheuses et chercheurs exceptionnels dans des domaines de recherches en sciences naturelles et en sciences humaines qui auront terminé leur doctorat avant le début de la bourse. Les candidates et candidats devront être basés dans une université ou un organisme de conservation du Canada, mais peuvent être originaires d’un autre pays. La proposition doit inclure une équipe de mentorat incluant au moins un ou une universitaire et un ou une praticienne de la conservation. La constitution hâtive d’une équipe de mentorat permet de développer une collaboration fertile.

Soutien financier

La bourse consiste en un soutien financier de deux années (le soutien de la deuxième étant conditionnel à un progrès satisfaisant lors de la première année) incluant une allocation imposable de 60 000 $ et un budget annuel de 15 000 $ pour la recherche et les déplacements.

Échéancier

Les candidatures aux bourses de 2018 sont fermées maintenant.

Dossier de candidature

[Nous accepterons les demandes en français ou en anglais. En raison de contraintes logistiques, les retraites et les ateliers de formation se dérouleront principalement en anglais.]

La sélection des boursiers et boursières s’effectue sur la base de leur succès à titre de chefs de file en émergence dans un champ de recherche lié à la conservation, de même que sur la qualité de la recherche et de l’équipe de mentorat proposées. Les propositions de recherche doivent démontrer la capacité du ou de la candidate à identifier un enjeu important en conservation et à s’y attaquer de manière collaborative. Les projets de recherche peuvent s’appuyer sur des théories et des méthodes émanant des sciences sociales, naturelles ou multidisciplinaires pour résoudre les problèmes de conservation à l’étude. La qualité et le caractère approprié des équipes de mentorat* constituent également une préoccupation majeure. De manière conséquente, les demandes déposées doivent contenir les éléments suivants. Tout d’abord, le ou la candidate doit enregistrer sa demande en remplissant le formulaire de demande. Ensuite, il ou elle doit assembler tous les éléments suivants dans un fichier PDF:

  1. Lettre de présentation (une page au maximum) – Une brève lettre de présentation est demandée. Celle-ci ne devrait pas répéter les informations présentées dans le reste du dossier. Elle devrait plutôt constituer une synthèse et nous en dire plus sur vous et sur vos objectifs.
  2. Proposition de recherche (quatre pages maximum) – La proposition de recherche peut être organisée comme vous le désirez, mais doit inclure les éléments suivants:
    • Enjeux de conservation: la proposition doit définir clairement l’enjeu de conservation canadien auquel s’attaquera le projet de recherche et la manière dont ce dernier contribuera à régler le problème.
    • Méthodologie: une section résumant les méthodes et approches qui seront utilisées, et indiquant le potentiel de développement de nouvelles manières de procéder.
    • Mentorat: une section précisant la manière dont le ou la demandeuse et son équipe de mentorat travailleront de concert de manière à réduire concrètement le problème identifié.
    • Retombées: une section doit décrire les impacts potentiels de la recherche proposée en précisant quelles communautés sont les plus à même de bénéficier des résultats du projet.
    • Références bibliographiques: des pages supplémentaires peuvent être ajoutées au-delà de la limite de quatre pages pour présenter la littérature citée.
  3. Une déclaration soulignant les réalisations passées du ou de la candidate et démontrant son engagement par rapport aux sciences de la conservation, à la sensibilisation et au travail collaboratif (maximum de 500 mots).
  4. Une copie du CV de la personne demandeuse incluant la liste de ses publications, bourses et subventions, et expériences pertinentes.
  5. Lettres d’appui : un minimum de deux lettres d’appui provenant des mentors – universitaires et praticiens – proposés. Si plus d’un mentor ou d’une mentore universitaires sont proposés, une lettre commune est préférée, lorsque possible (idem, dans le cas de plusieurs mentors ou mentores praticiens de la conservation).
  6. Lettres d’appui provenant de deux autres références universitaires.

*Afin de planifier des activités bénéfiques à l’ensemble des parties et de leur allouer suffisamment de temps pour les discussions, nous encourageons les personnes demandeuses à contacter leurs mentors proposés tôt dans la préparation de leur dossier.

L’ensemble du dossier doit être soumis à info@liberero.ca sous la forme d’un seul fichier PDF (merci de le nommer ainsi : Nomdefamille_Prénom_Nov2017.pdf). Les lettres d’appui provenant des références universitaires devraient être envoyées directement.

Plus de renseignements peuvent être obtenus sur la Foire aux questions.